Sacré temps de chien: Ca mord en baie de Somme (Polars en Nord t. 191) par James Holin

March 25, 2019

Sacré temps de chien: Ca mord en baie de Somme (Polars en Nord t. 191) par James Holin

Titre de livre: Sacré temps de chien: Ca mord en baie de Somme (Polars en Nord t. 191)

Auteur: James Holin

Broché: 240 pages

Date de sortie: July 17, 2017

Éditeur: Éditions Ravet-Anceau

Obtenez le livre Sacré temps de chien: Ca mord en baie de Somme (Polars en Nord t. 191) par James Holin au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

James Holin avec Sacré temps de chien: Ca mord en baie de Somme (Polars en Nord t. 191)

En baie de Somme, la pêche peut être miraculeuse. Ou macabre.

Lorsqu’aux environs de Saint-Valery-sur-Somme un chalutier remonte deux cadavres de la mer, la gendarmerie maritime de Boulogne-sur-Mer prend en charge l’affaire. À sa tête, le major Lécuyer. C’est sans compter Mireille Panckouke, journaliste pour un média local, qui enquête elle aussi. Sur fond de campagne électorale, d’écologie et de secrets que certains veulent à tout prix garder, lever le voile risquerait de coûter cher.

EXTRAIT

Dans un geste qui lui était familier, Maxime Pankratov caressait sa barbe finement taillée en pointe. En ce triste soir d’hiver, il regardait sortir de la gare d’Abbeville les rares passagers du train de 20 h 46 en provenance de la gare du Nord et à destination de Boulogne-sur-Mer.
Ses yeux ronds guettaient le client qu’il était venu chercher. Délaissant sa barbe poivre et sel, sa main tourna le bouton du volume de la radio branchée sur France info. Depuis trois nuits des voitures brûlaient un peu partout en banlieue. Alors que la soirée était à peine entamée, un journaliste annonçait déjà des incidents en région parisienne, à Amiens et à Évreux. Maxime écoutait, la mâchoire contractée, tout en fulminant. Il lâchait parfois une insulte, car ces petits branleurs de banlieue, comme il disait, lui portaient sur le système. Enfin, c’était peu dire. Il les exécrait réellement.
À la place du mort, son vieux berger beauceron Anastase était couché sur un plaid écossais à carreaux rouge et vert destiné à protéger le cuir. Un filet de bave coulait de ses babines. La bête leva la tête en poussant un grognement quand un chercheur du CNRS prit la parole pour fournir une explication au phénomène. Maxime caressa la tête du chien de la paume.
– T’es comme moi, mon pauvre vieux, tu peux pas les sentir tous ces fumiers ! Je t’enverrai l’armée dans ces foutues cités, moi. Ça ferait pas un pli ! La situation serait vite réglée, je te le dis. Avec ces gens-là, c’est la loi du plus fort. Faut pas discuter. Il faut tout de suite rafaler à la 12,7 mm.

À PROPOS DE L'AUTEUR

James Holin est né à Paris. S’il passe son enfance entre le Palais royal et la porte Saint-Denis, son poste l’amène à voyager à l’étranger et en province. C’est à cette occasion qu’il découvre la Picardie et la baie de Somme. Charmé par les paysages de cette région, il s’en inspire pour Sacré temps de chien, son premier Polars en Nord. Mais l’auteur n’est pas novice : il écrit depuis plus de quinze ans des romans et des nouvelles. L’une d’entre elles, Le Porteur deTerre, fait partie des textes lauréats du concours de nouvelles 2014 de l’association Musanostra. En 2016, il publie son deuxième polar, Un zéro avant la virgule, intrigue politico-financière à Deauville.